LES PAROISSES DE VAUX-SUR-SURE

paroisse-vaux-sur-sure

  1. Paroisse d’Assenois

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1995. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Hompré, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Eglise St-Martin : rebâtie en 1885 et donnée par le curé F. Van Bever à la fabrique (A.R. 15.6.1885), qui l’a achevée et meublée (A.R. 2.10.1885). Dégâts de guerre en 1944-1945, réparés en 1961.

    Presbytère : rebâti par la commune en 1898, désaffecté en 1980.

  2. Paroisse de Bercheux

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Juseret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977. Dépendances : chapellenie de Lecheret en 1826 et annexe de Juseret en 1906.

    Eglise St-Martin : rebâtie par la fabrique en 1876-1878 (A.R. 13.  8.1875), sur un terrain acquis par la commune (A.R. 16.12.1875), remplaçant l’ancien édifice déclaré propriété de fabrique par A.R 4.1.1830. Pourvue de mobilier (A.R. 30.4.1883) et de deux confessionnaux (A.R. 3.4.1885). La fabrique a édifié une seconde sacristie (A.R. 7.2.1908).

    Presbytère : déclaré propriété de fabrique par A.R. 4.1.1830 (comme l’église), rebâti par la commune en 1856.

  3. Paroisse de Chenogne

    Paroisse (succursale) : ancienne paroisse de Mande-Sainte-Marie, rétablie en 1808; siège transféré à Chenogne par A.R. 20.2.1877. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Sibret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Eglise St-André (paroisse Notre-Dame) : propriété d’un particulier, rachetée par la fabrique (A.R. 10.7.1891). Détruite en 1944-1945 (offensive), rebâtie par la fabrique en 1951. Orgues, 1908. Une autre chapelle St-André avait déjà été édifiée à Chenogne en 1810.

    Note : l’ancienne église de Mande-Sainte-Marie, dédiée à la Ste-Vierge, a été démolie en 1893.
    Presbytère : rebâti en 1885 par la commune, désaffecté en 1978.

  4. Paroisse de Grandru

    Annexe paroissiale : A.R. 18.5.1873. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Paroisse de Hompré en 1808. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Hompré, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Eglise-annexe St-Monon : rebâtie sur nouveau site par la commune en 1913-1916 (A.R. 18.3.1913).

  5. Paroisse de Hompré

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Hompré, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977. Dépendance : annexe de Grand’Ru en 1873.

    Eglise St-Hubert : rebâtie en 1830. Encore réédifiée en 1904-1905 par la commune sur un nouvel emplacement (A.R. 16.2.1904).

    Presbytère : rebâti par la commune en 1857, puis en 1904-1905 avec l’église. Restauré en 1952. Désaffecté par la commune en 1999.

  6. Paroisse de Jusseret

    Annexe paroissiale : A.R. 1.7.1906. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Paroisse de Bercheux en 1808. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Juseret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Eglise-annexe St-Joseph : premier sanctuaire de la localité , bâti en 1907-1908 par la commune (A.R. 16.7.1906), qui l’a meublé (A.R. 26.9.1911 et 13.6.1920).

  7. Paroisse de Lescheret

    Chapellenie : A.R. 27.7.1826, confirmé par A.R. 1.10.1839. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Paroisse de Bercheux en 1808. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Juseret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Chapelle St-Roch : rebâtie en 1887 par la fabrique (A.R. 13.2.1887), qui l’a meublée (A.R. 25.11.1889).

    Maison du chapelain : rebâtie en 1909 par la commune, qui l’a désaffectée en 1971.

  8. Paroisse de Morhet

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Morhet, puis de Vaux-sur-Sûre en 1970. Démembrement : chapellenie de Magerotte (1835), passée à la paroisse de Houmont en 1837-1842.

    Note : la maison J.J. Thiry, lieu-dit Coppon (ou Copen), est passée de la paroisse de Houmont à celle de Morhet par D.E. 30.6.1853.

    Eglise St-Denis : aliénée en 1797, rachetée par les habitants (acte 9.5.1804, notaire Siville à Bastogne), rebâtie en 1863-1867 par la commune (A.R. 9.10.1862), sur un terrain que la fabrique lui a cédé en 1902. Agrandie par la commune (A.R. 16.5.1911). La fabrique a placé un maître-autel et deux autels latéraux (A.R. 27.8.1911). Dégâts lors de l’offensive 1944-1945, réparés en 1951.

    Presbytère : a suivi le sort de l’église en 1797 et 1804. Rebâti par la fabrique en 1903. Désaffecté par la commune en 1986.

  9. Paroisse de Nives

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808 comme cure de 2ème classe, puis succursale par A.R. 4.6.1920 et D.E. 20.6.1920, Sibret devenant cure. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Nives, puis de Vaux-sur-Sûre en 1970. Démembrement : la chapellenie de Remichampagne est passée de la paroisse de Nives à celle de Remoiville en 1834.

    Eglise St-Martin : rebâtie en 1835, puis à un autre endroit en 1889-1890 par la commune (A.R. 17.2.1889), qui l’a meublée (A.R. 13.1. 1913). La fabrique a placé un maître-autel et deux autels latéraux (A.R. 5.7.1913). Dégâts de guerre en 1944-1945, réparés en 1951.

    Presbytère : 1747, non aliéné après 1789, approprié en 1872.

  10. Paroisse de Remichampagne

    Chapellenie: recensée dans un A.R. 20.5.1837. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Paroisse de Nives (en 1808 ?), puis de Remoiville par A.R. 29.8.1834 et D.E. 2.10.1834.

    Doyenné de Fauvillers en 1837, puis de Nives par D.E. 9.7.1851, de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Hompré, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977. Chapelle St-Servais : rebâtie par la commune en 1870 (A.R. 15.11. 1869). Maison du chapelain : rebâtie en 1905, désaffectée en 1972.

  11. Paroisse de Remoiville

    Paroisse (succursale) : rétablie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Fauvillers en 1837, puis de Nives par D.E. 9.7.1851, de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Hompré, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977. Dépendance : chapellenie de Remichampagne en 1834.

    Eglise St-Maurice : rebâtie par la commune en 1894 (A.R. 24.11. 1893). La fabrique a placé deux confessionnaux, des bancs et des fonts baptismaux (A.R. 7.2.1908).

    Presbytère : réédifié par la commune en 1899-1900. Dégâts lors de l’offensive 1944-1945, réparés ensuite.

  12. Paroisse de Sibret

    Paroisse (cure de 2ème classe) : rétablie en 1808 comme succursale, devenue cure de 2ème classe, à la place de Nives, par A.R. 4.6.1920 et D.E. 20.6.1920. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne par D.E. 15.8.1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Sibret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977. Dépendance : annexe de Villeroux en 1895. Vicaire recensé en 1837, supprimé par A.R. 10.5.1843, rétabli par A.R. 21.8.1937.
    Note : le hameau de Poisson-Moulin est passé de la paroisse de Mande-Sainte-Marie (devenue Chenogne) à celle de Sibret par A.R. 20.2.1877.

    Eglise St-Brice : rebâtie en 1863-1866 sur un nouveau site par la commune (A.R. 10.4.1863), qui l’a pourvue d’une sacristie (A.R. 25. 6.1902). La fabrique a placé un maître-autel (A.R. 9.1.1913), deux autels latéraux et une chaire de vérité (A.R. 17.8.1927).

    Presbytère : rendu à son usage après 1789, remplacé par une maison léguée à la fabrique par Mme Mailfait-Baudoin (A.R. 27.10.1924).

  13. Paroisse de Vaux-sur-sûre (jusqu’en 1972 : Vaux-lez-Rosières)

    Paroisse (succursale) : établie en 1808. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Nives, puis de Vaux-lez-Rosières en 1906 et de Vaux-sur-Sûre en 1970 (nouvelle entité communale regroupant trois anciennes communes en 1970, encore élargie en 1977).

    Note : le moulin de Rosières fait partie de la paroisse de Vaux-lez-Rosières (D.E. 27.10.1909).

    Eglise St-Bernard : rebâtie en 1839, agrandie par la fabrique (A.R. 3.12.1903), réédifiée en 1938-1939 (A.R. 27.12.1937) sur le site de l’ancien cimetière par la commune. Pourvue de deux autels latéraux, de deux confessionnaux et de fonts baptismaux (arrêté du 26.9.1941).  Orgues, 1979.

    Presbytère : échangé par la commune contre un autre bâtiment (A.R. 10.9.1867). Ce dernier a été démoli pour faire place à une nouvelle construction communale en 1872.

  14. Paroisse de Villeroux

    Annexe paroissiale : A.R. 15.12.1895. Diocèse de Metz en 1808, puis de Namur en 1823. Paroisse de Sibret en 1808. Doyenné de Nives en 1837, puis de Sibret en 1920 et de Bastogne en 1993. Secteur de Sibret en 1979. Commune de Sibret, puis de Vaux-sur-Sûre en 1977.

    Eglise-annexe Ste-Marie-aux-Neiges : 1646, classée le 4.11.1986.

Translate »
X