VAUX-SUR-SÛRE

 Autre important village de la commune, avec Sibret, Vaux est le siège administratif de l’entité. Le bâti se réparti en deux zones, l’une écartée de la grand-route et l’autre bordant celle-ci. C’est dans cette dernière que se trouvent à la fois un ensemble néo-classique à front de route, une « grotte » monumentale de Notre-Dame de Lourdes et l’église paroissiale d’après-guerre.

 Eglise paroissiale St- Bernard

 Sanctuaire en moellons de grès et béton, vers 1930, œuvre présumée de Léon Lamy, d’Arlon.

 N°137 et à gauche. Petit ensemble néo-classique de la deuxième moitié du XIXes, en disposition symétrique. Latéralement, deux bâtiments d’habitation crépis, en avancée, celui de droite, approfondi tardivement : trois travées en double corps sur deux niveaux, toiture de faible inclinaison coupée de large croupes ; à droite petit fronton triangulaire axial. Fermant la cour centrale vers l’arrière sous bâtière d’ardoises, massif bâtiment agricole quadri-cellulaire en moellons enduis et blanchis ; deux niveaux de baies aux linteaux de moellons à peine cintrés, les plus larges pourvus d’une agrafe métallique :dans les onze baies du premier niveau, à l’origine, quatre entrées d’étables et de bergerie surmontées chacune d’une ouverture de fenil.  Entrée de grange d’étage sous le pignon droit.

 Grotte de Notre-Dame de Lourdes.

 Monumental décor cimenté, édifié vers 1916 suite à la Grande Guerre. Chemin de croix dans la parcelle boisée alentour :sur des socles en enrochement, groupes massifs en bronze portant l’inscription :« Union artistique Vaucouleurs Meuse/H. Gérard Namur représentant/bronzes monumentaux ».

Translate »
X