VILLEROUX

Ce village peu serré, sur chaque versant d’un vallon secondaire, est l’un des rares de la commune à posséder encore son sanctuaire ancien. Celui-ci est élevé sur la petite butte constitué par le cimetière, ceinte aujourd’hui par les murailles du cimetière.

Chapelle Notre –Dame.

Au milieu d’un cimetière enclos de neuf au XIXes ou au XXes, chapelle blanchie en moellons enduits du XVIIe ou du XVIIIes, aujourd’hui sous couverture de carton bitumé. Assis en tête de la croupette de façade, clocheton de plan carré sous courte flèche octogonale à base carrée.  En façade d’entrée, portail néo-classique calcaire axial du XIXes. Mono nef de deux travées de fenêtres cintrées en moellons, résultat, peut-être d’un allongement de l’édifice et sans concordance d’une façade à l’autre. Chevet à trois pans, percé d’un oculus dans l’axe. Croix et dalles funéraires depuis les XVIIe et XVIIIes.

N°9.  Grande ferme quelque peu isolée et assise dans le coteau. Ample logis du XVIIIes, en moellons de grès assisés en façade. Quatre travées irrégulières, sur deux niveaux, de baies calcaires au linteau bombé à clé, la deuxième travée réservée à l’entrée et aveugle à l’étage.  Trois travées sur deux niveaux de même baies à l’arrière. Deux jours de combles à encadrement de bois au pignon gauche. Bâtière d’ardoises à croupettes et légers coyaux.

Plus bas et plus profonds en prolongement à droite, locaux agricoles de construction distincte : deux niveaux de baies encadrées de briques et grange d’étage à l’arrière. Fin du XIXe ou XXes.

En retour à gauche, dépendance basse du XIXes, en moellons sous bâtière d’ardoises à croupettes. Linteaux surbaissés de moellons, quelques modifications de baies.

Translate »
X