promenades-vaux-sur-sure
PROMENADE DU RENARD  – SIBRET

DISTANCE : 8,900 km

  • Lieu de départ : Parking du Syndicat d’initiative à Sibret.
  • Altitude départ : 510 mètres.
  • Point culminant : 527,5 mètres.
  • Dénivelé : 130 mètres.
  • Balisage : TRIANGLE ROUGE.
  • Difficulté : facile et accessible aux poussettes.
  • Parking : Non.
  • Pratique : Pédestre, VTT, VTC, équestre.
  • Milieux naturels traversés : forêts et pâturages ardennais.
    Recommandations : Ne pas vous éloignez des chemins ou routes balisées. Vous risqueriez de vous perdre, de perturber la faune sauvage et / ou d’abîmer la flore sauvage.

 

Départ du Carrefour de la chaussée de Bastogne

En suivant la N85, vous marchez sur la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Meuse et celui du Rhin. Les ruisseaux du nord vont rejoindre le Laval qui se jette dans l’Ourthe puis dans la Meuse. Ceux du sud vont dans la Strange, un affluent de la Sûre qui rejoint la Moselle, elle-même un affluent du Rhin.

L’arbre à café.

Ce chêne multi-centenaire est appelé « arbre à café » par les enfants, car la pourriture que l’on trouve dans certaines de ses anfractuosités ressemble étrangement à du café moulu. Cet arbre a d’ailleurs fait l’objet d’un livre illustré pour les enfants réalisés par 2 artistes de la région. Vous pouvez découvrir aux alentours les forêts caractéristiques du plateau ardennais : plantations mixtes avec prédominance de l’épicéa. Celui-ci fut implanté dans la première moitié du 19e siècle pour répondre aux besoins des nombreuses industries de l’époque. Il pousse rapidement et s’adapte parfaitement aux conditions climatiques de la région.Des tombelles celtes datant de l’âge du fer ont été découvertes à proximité

Ravel

Vous traversez le Ravel qui emprunte l’ancienne voie de chemin de fer Libramont-Bastogne-Gouvy. Celle-ci a été réalisée dans la seconde moitié du 19e siècle. Une seconde voie y fut construite momentanément en 1916 par des prisonniers russes lors de l’occupation allemande. La dernière micheline y passa le 22 mai 1993 en soirée. La ligne est progressivement transformée en Ravel à partir de 2009.

Ancienne ferme

Ce bâtiment est typique des anciennes fermes ardennaises. En long, elle présente l’ancien corps de logis sur la droite et les écuries et étables de part et d’autre de la porte de la grange. Cette porte était suffisamment haute pour permettre l’entrée d’un chariot de foin afin de pouvoir engranger l’herbe au-dessus des logis à animaux.

Petite grotte

Cette petite grotte dédiée à Marie fut construite par une famille locale à proximité de leur maison. Elle fut détruite lors de l’offensive des Ardennes en décembre 1944, mais aucun mort ne fut à déplorer dans cette famille. En remerciement à la Sainte-Vierge, celle-ci lui érigea un petit monument.

École Hector Rosier

À l’entrée principale de cette école se trouve une plaque commémorative. Elle rappelle qu’Hector Rosier a été tué le 10 août 1914 par les Allemands. Ce civil étant venu en aide à un soldat prussien blessé prit son arme en bandoulière. D’autres soldats allemands se méprenant sur son geste et croyant qu’il le faisait prisonnier ont fait feu. Ce bâtiment, plusieurs fois rénové et adapté, existe depuis 1855. Il servit également de maison communale, de Justice de paix et de bureau de poste.

Translate »
X